En Christ, Dieu ne vous voit pas avec vos péchés

Déjà dans l’Ancien Testament, Dieu nous fait voir qu’être « en Christ » signifie être justifié et accepté. L’agneau qui était offert en sacrifice pour le pardon des péchés dans le temple, devait être sain et sans défaut. Il devait être parfait.

Lorsqu’un fidèle se rendait au temple avec son agneau, tout le monde en concluait qu’il avait commis un grave péché. Il devait supporter les regards scrutateurs et désapprobateurs. Il se sentait coupable et honteux. Mais, une fois dans le temple, il n’avait pas à craindre que le prêtre le renvoie. Contrairement aux gens dans la rue, le prêtre ne portait aucun intérêt au passé de pécheur du fidèle. Il ne voyait pas sa tenue dépenaillée. Il ne remarquait pas sa malpropreté. Le prêtre fixait les yeux uniquement sur l’agneau. Si celui-ci était parfait, Dieu acceptait le pécheur !

Louez Dieu Qui vous a procuré un Agneau parfait ! Comme personne ne peut trouver de défaut à votre Agneau, Dieu vous accepte et vous accueille. « En Christ » – l’Agneau de Dieu – Dieu vous voit pur, saint, juste et sans défaut. Quoiqu’il arrive : Dieu ne vous voit pas avec vos péchés, Il vous voit « en Christ » ! Peut-être vous dites-vous que vous êtes tout de même un pécheur parce que vous avez à nouveau commis un péché. Vous vous sentez coupable parce que vous avez trébuché. Rappelez-vous alors la description du prêtre et de l’agneau ! Ce n’est pas ce que vous pensez, ce que ressentez ou ce que vous faites, qui détermine votre identité, mais ce que Jésus – l’Agneau de Dieu – a accompli pour vous ! Sur la base de votre relation avec Jésus, Dieu vous accepte sans réserve.

Page précédente Page suivante
Voir toutes les illustrations

adminIn Christus ziet God je niet in je zonden