L’aiguillon de la mort, planté en Jésus

Dans la Bible, le péché est appelé « l’aiguillon de la mort ».18 Celui-ci s’est enfoncé profondément dans l’âme, dans l’esprit et dans le corps de Jésus. Il a été confronté à notre péché dans chacune de ces parties de sa vie sans péché. C’était quelque chose de tout à fait contre nature pour Lui ! C’était comme si nos péchés défilaient devant ses yeux. Il y a réagi avec tous ses sens et avec toutes ses émotions.

La coupe de Jésus était remplie du péché du monde entier et Il s’est mis à la boire. Gorgée après gorgée. La Bible nous dit qu’Il a alors goûté la mort.19 À chaque gorgée, Il a partagé nos émotions pécheresses. Il a ressenti la haine sanguinaire de l’assassin, en même temps que la peur panique de sa victime. Il a senti l’odeur du sang innocent répandu et du sperme produit dans la violence. Il a entendu les cris d’angoisse et il a vu les conséquences de l’emprise du péché sur toute la création. Lui, pur à 100% dans ses émotions, a été confronté à des émotions qui Lui étaient étrangères  : la peur, la haine et le chagrin qui paralyse.

Ce que Jésus a vécu dans ces moments, n’a été rien d’autre qu’un avant-goût de l’enfer ! Lorsqu’il nous rapporte les paroles de Jésus : « Mon âme est triste jusqu’à la mort », Marc utilise pour l’expression « jusqu’à la mort », le mot grec « thanatos » qui veut dire littéralement : « l’état pitoyable des impies en enfer ».20 Voilà ce que Jésus a vécu dans le jardin de Gethsémané. Toutes les dominations, les autorités et les puissances démoniaques se sont acharnées sur Jésus, se sont moquées de Lui, L’ont accusé, jugé et torturé. Pour l’Homme qui n’avait pas connu le péché, Gethsémané ne fut rien d’autre qu’une horrible expérience de l’enfer.

Page précédente Page suivante
Voir toutes les illustrations

adminDe angel van de dood is in Jezus