Personne n’a pris la vie de Jésus

Personne n’a pris la vie de Jésus. Nous ne sommes pas dans la situation où Il aurait enfin été maîtrisé tel un vulgaire combattant pour la liberté ou qu’Il soit devenu victime de ses convictions pacifiques. Jésus n’est pas non plus mort à la suite d’un attentat, comme cela arrive parfois aux grands dirigeants de ce monde. En effet, avant qu’on se saisisse de Lui, Jésus déclara : « Personne ne me prend la vie, mais je la donne volontairement. J’ai le pouvoir de la donner et j’ai le pouvoir de l’obtenir à nouveau. Cela correspond à l’ordre que mon Père m’a donné. » 25

Lors de l’arrestation de Jésus, quelque chose a eu lieu que, bizarrement, on ne retrouve dans aucun film concernant sa vie. Jésus – qui savait tout ce qui devait Lui arriver – fit un pas en avant et demanda : « Qui cherchez-vous ? ». On lui répondit : « Jésus de Nazareth. ». Il dit alors : « C’est moi ! ». 26 Ce qui suit montre que Jésus était et restait maître de la situation. Il émane de Lui une telle force que tous les soldats romains, les gardes juifs du temple, et même les sacrificateurs et les anciens avec leurs serviteurs, ont un mouvement de recul et qu’ils tombent tous à la renverse. Quelle démonstration de puissance ! Imaginez-vous tous ces soldats armés jusqu’aux dents et munis de leurs torches et de leurs lanternes allumées qui, d’un coup, s’écroulent sur le sol!

Cette puissance surnaturelle se trouve dans la réponse de Jésus. Littéralement, Il dit: « Ego eimi ». Ce sont les mêmes mots que ceux utilisés dans la Septante (la traduction en grec de l’Ancien Testament) et par lesquels Dieu se révèle à Moïse près du buisson ardent : « Je suis Celui qui suis. ». 27 Jésus s’identifie clairement ici à son Père céleste, qui Le glorifie alors en montrant sa puissance aux maîtres de ce monde. Tout comme Moïse n’était pas autorisé à venir plus près du buisson ardent, de même les soldats ne pouvaient-ils approcher Jésus de leur propre chef. Personne n’a pris la vie de Jésus. Personne ne pouvait Le faire prisonnier ! C’est Lui qui a donné sa vie volontairement. Parce qu’Il vous aime.

Page précédente Page suivante
Voir toutes les illustrations

adminZe hebben Jezus niet vermoord