L’acte qui vous condamnait a été cloué à la croix

Jésus ne vous a pas seulement lavé de vos péchés par son sang, Il a aussi fait disparaître toutes les condamnations qui pesaient sur vous. Ce sont deux actions bien différentes l’une de l’autre. Vos péchés ne sont pas accrochés à la croix. Ils ont été complètement enlevés, effacés par le sang de l’Agneau ! Ce ne sont pas vos péchés qui sont cloués à la croix, mais l’acte d’accusation qui vous déclarait coupable :

« Autrefois, vous étiez spirituellement morts à cause de vos fautes (…). Mais maintenant, Dieu vous a fait revivre avec le Christ. Il nous a pardonné toutes nos fautes. Il a annulé le document qui nous accusait (note de l’auteur : la liste de règles que nous ne sommes pas parvenus à respecter) et qui nous était contraire par ses dispositions : il l’a supprimé en le clouant à la croix. C’est ainsi que Dieu a désarmé les autorités et pouvoirs spirituels ; il les a donnés publiquement en spectacle en les emmenant comme prisonniers dans le cortège triomphal de son Fils. »33

Dieu a barré avec le sang de son Fils, l’acte d’accusation qui nous condamnait. En termes juridiques, on dit que l’accusé est déclaré non-coupable faute de preuves ! De même en Christ, Dieu vous déclare-t-Il innocent de toute accusation portée par le diable contre vous. C’est pour cela que Jésus a donné sa propre vie. Par le miracle de la croix, Il vous a libéré de toute accusation afin que vous puissiez vous tenir innocent devant Dieu.

Page précédente Page suivante
Voir toutes les illustrations

adminJouw strafblad is aan het kruis genageld