La crucifixion

Pilate donne l’ordre de faire crucifier Jésus. On ordonne à Jésus de porter Lui-même sa croix, c’est à dire seulement la poutre transversale, appelée le ‘patibulum’. En tant que menuisier, Jésus était habitué à porter de lourdes poutres sur ses épaules, mais cette fois-ci, c’est au-dessus de ses forces. La route vers Golgotha était étroite et en pente, le pavement était irrégulier et une grande foule s’y était massée. C’est sur ce chemin-là que Jésus doit porter une lourde poutre sur ses épaules gravement meurtries. Sans doute tombe-t-Il à plusieurs reprises. On oblige alors Simon de Cyrène à porter la croix de Jésus.

La procession arrive vers neuf heures du matin à Golgotha, qui signifie le ‘lieu du crâne’. On Le déshabille alors entièrement. Il apparaît nu devant sa propre mère et ses proches. Ainsi humilié aux yeux de sa famille, Il doit s’allonger et poser ses épaules en lambeaux suite à la flagellation, sur la poutre de bois transversale. En quelques minutes, les soldats romains Le clouent sur la croix.64

Les six heures de la crucifixion de Jésus sont un concert de tortures et de souffrances, qui empirent à chaque mouvement, à chaque respiration. Même une douce brise sur sa peau peut Lui causer une douleur atroce. Il a les lèvres déchirées. Sa bouche et sa gorge sont si sèches qu’Il ne peut plus avaler sa salive. La dernière fois qu’Il a bu, c’était au repas de Pâque pris dans la salle du haut. Depuis, Il n’a plus dormi, Il a mené une lutte effroyable avec nos péchés, Il a subi les coups, les crachats, le fouet et la crucifixion. Et pendant tout ce temps, pas une seule goutte d’eau n’est venue Lui adoucir la gorge. Pendant six heures, Il pend à la croix, tel un vulgaire morceau de viande crue. A peine en état de dire quoi que ce soit, Jésus prononce malgré tout, les mots devenus célèbres : Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font.65

Page précédente Page suivante
Voir toutes les illustrations

adminDe kruisiging